Réserver une demo
Se connecter à la console
  • Témoignages clients

  • Actualités Didomi

Afterwork Didomi - Tirer profit d’un monde cookieless grâce aux préférences utilisateurs

Publié le 6 mai 2022 par Thierry Maout

Mis à jour le 9 mai 2022 par Thierry Maout

Après deux ans de crise sanitaire ayant rendu l’organisation d'événements en personne difficile, l'équipe Didomi était enchantée de recevoir ses clients, partenaires et collaborateurs à l'occasion d'un afterwork dédié. 

 

Durant cette soirée spéciale et dans un cadre unique, nous avons pu aborder l'état de faits actuel autour des régulations encadrant la collecte et la gestion des données personnelles, les sujets sur lesquels nous travaillons, et ce que nous réserve le futur proche.

 

Lors de la conférence centrale de la soirée, les invités ont pu profiter des interventions de Romain Gauthier, CEO, ainsi que de Antonio Anguiano, VP Product, Charlotte Perrin, Director of Customer Success et Raphaël Boukris, CRO, autour du thème de la raréfaction des données et de l'essor des données zero-party suivie d'une présentation de notre Preference Management Platform (PMP).

 

Retrouvez l’enregistrement complet ci-dessous, ou poursuivez la lecture de cet article pour en apprendre plus.

 

 

Sommaire : 

 

 


 

Comment expliquer la raréfaction des données ?

 

Body Visual 1

 

Les données à la disposition des entreprises et des équipes marketing se raréfient, c’est un fait.

 

Il n’existe cependant pas une seule transformation qui explique ce phénomène, et les raisons pour lesquelles la vie privée va devenir centrale dans la relation client. Nous dégageons trois grands axes qui convergent pour causer cette tendance vers la raréfaction des données.


1. Le cadre juridique

 

Les réglementations sont évidemment un premier moteur qui force les entreprises à se pencher sur les questions de conformité et de vie privée. Si cet aspect peut être perçu comme une contrainte, il est nécessaire de prendre du recul et de réaliser qu’il s’agit d’un phénomène global, au-delà des sanctions de la CNIL en France ou même du RGPD en Europe. 

 

Découvrez le Data Privacy Barometer

 

Cette évolution internationale des réglementations vers plus de respect de la vie privée était inéluctable, après 20 ans d’évolutions technologiques et beaucoup de dérives qui ont conduit les gouvernements à intervenir.

 

2. Le cadre technologique


Le deuxième aspect qui influence cette évolution est technologique, avec des acteurs comme les navigateurs qui s’engagent dans une transformation vers plus de respect de la vie privée.

Les différents acteurs prennent naturellement position et innovent pour adresser un besoin, alors que la fin programmée des cookies tiers vient bouleverser la manière dont les entreprises peuvent collecter les données et alimenter leurs efforts marketing.

 

3. Le cadre comportemental

 

Enfin, le dernier facteur de changement est l’aspiration exprimée par les consommateurs et les internautes de mieux maîtriser leurs données personnelles, et d’obtenir plus de transparence sur la manière dont celles-ci sont utilisées.

 

Il s’agit là d’une opportunité pour beaucoup de marques, qui peuvent répondre à cette attente et aller encore plus loin en la mettant au centre de leurs parcours utilisateur, services et produits.

 

Body Visual 2

 

Cette crise de confiance est générale et peut être adressée à travers deux piliers : la conformité d’un côté, qui est nécessaire et doit être valorisée, et l’idée que l'expérience utilisateur puisse être profondément transformée par cette idée de respect de la vie privée. 

 

Mais par où commencer ?

 

La Preference Management Platform (PMP)

 

Notre dernier produit en date, la Preference Management Platform (PMP) offre une gestion simple et évolutive des préférences clients sur tous les canaux.

 

En demandant aux clients leurs préférences en termes de contenus, modes ou fréquence de communication, les entreprises sont en mesure de créer une expérience utilisateur ultra personnalisée, adaptée aux préférences de chacun. 

 

Body visual 3

 

Dans l’exemple présenté pendant l’afterwork, la PMP demande à l'utilisateur ses préférences en matière de contenus et de méthode de communication, mais lui permet également de mettre à jour ces informations à n'importe quel moment depuis son Preference Center, et ce depuis n’importe quel appareil.

 

Il s’agit ici de collecter les préférences et consentements dans un souci de conformité, afin de les conserver de manière sécurisée, mais aussi de fournir une UX améliorée et d’alimenter les initiatives marketing en adressant les bonnes personnes, avec le bon message, au bon moment. 

 

Pour les clients, c’est une meilleure expérience, personnalisable et adaptée dont ils ont le contrôle. Pour les entreprises, c’est une manière d’améliorer sa connaissance client en toute conformité, et de s’en servir pour fidéliser et satisfaire ses clients.

 

Body visual 4

 

Retours de clients Didomi

 

Afin d’illustrer les différentes façons dont nos clients utilisent la Preference Management Platform, nous avons réuni quelques exemples.


Le premier est Decathlon, marque connue et appréciée des Français et client historique de Didomi, qui a intégré un Preference Center au sein de son espace adhérents.

 

Body Visual 5

 

On y retrouve directement sur la page d’accueil une invitation à renseigner ses préférences liées au sport pour permettre aux clients d’avoir une expérience beaucoup plus personnalisée.

 

Du mode de communication favori jusqu’à la sélection des sports pratiqués ou encore des mensurations, Decathlon recueille des données clés qui pourront être utilisées pour proposer les produits les plus adaptés, réduisant ainsi l’opt-out et améliorant l'expérience client et le taux de conversion.


Un autre client, le média belge Mediahuis, s’est tourné vers Didomi afin d’adresser deux problématiques : comment communiquer correctement avec ses clients, et comment affiner la qualité des publicités grâce à la personnalisation.

 

Body Visual 6

 

Afin d'adresser ces questions, nous avons mis en place une collecte des préférences de communication dès la création du compte, à laquelle s’ajoute une fenêtre pop-in qui intervient après que l’utilisateur ait visité plusieurs pages du site. Ainsi, Mediahuis est en mesure de croiser les données récoltées durant l’inscription avec les informations de navigation collectées par la suite. 

 

On a pu constater avec ce système un taux d’acceptation de 60%, permettant à Mediahuis de mettre en place des campagnes de publicité ultra ciblées et pertinentes pour l'utilisateur. 


D’autres clients de Didomi mentionnés dans la présentation incluent le groupe Pierre et Vacances, qui rencontrait des difficultés de gestion de ses nombreuses marques, tant au niveau de la conformité que de la gestion des préférences de communications, mais aussi Hilti, que Didomi a aidé pour mettre en place un système de collecte de consentements par les commerciaux sur le terrain.

 

“Grâce à la Preference Management Platform de Didomi, nous avons été parmi les premières entreprises B2B au monde à utiliser le consentement délégué à grande échelle. Aujourd'hui, la gestion des préférences en ligne et hors ligne de nos clients est facile et pratique, ce qui nous donne un avantage sur notre marché concurrentiel.” 

Mirko Haase, Chief Compliance Officer, Hilti

 

La question suivante est naturellement celle du retour sur investissement, et de l’impact sur les performances suite à l'implémentation de la PMP.

 

Quel retour sur investissement peut-on espérer ?

 

On a pu observer au fil de la présentation un certain nombre de bénéfices liés aux solutions Didomi : la conformité avec une mise en place d’une collecte des consentements multicanale, la qualité des donnés first- et zero-party, mais aussi la gestion des bases de données. 

 

L'intérêt de la gestion des préférences repose dans la granularité offerte aux utilisateurs. En s’éloignant d’une dichotomie opt-in/opt-out, nos clients sont en mesure d’offrir des choix intermédiaires, afin de s’accorder sur la bonne fréquence de communication avec chacun de leurs utilisateurs.

 

Il est assez simple d’observer la rentabilité d’une telle technologie avec une newsletter par exemple, dont les taux de désabonnement sont révélateurs une fois que la gestion des préférences est mise en place:

 

Body Visual 7

 

Les clients sont en effet plus susceptibles d’ajuster leurs préférences plutôt que de se désinscrire s’ils en ont l’opportunité, ce que nous avons pu observer sur notre propre base après l’implémentation de la PMP.

 

Merci à nos partenaires et clients d’avoir participé à ce premier Afterwork Didomi. Afin d’en savoir plus sur la Preference Management Platform et comment Didomi peut vous accompagner dans votre mise en conformité et votre gestion des préférences, prenez contact avec notre équipe:

 

Réserver une demo

avatar Thierry Maout

Thierry Maout

Content marketing manager at Didomi. In my free time I enjoy writing about tech, education, and MMA.

Articles reliés