Organiser une démo
Se connecter à la console
  • Consentement

  • CMP

  • Solution

Comment optimiser une CMP sur un site e-commerce ? Exemples et best practices.

mars 18, 2021 by Amy Arnell

Une Consent Management Platform est l’outil idéal pour collecter et stocker le consentement de vos utilisateurs. Facile à implémenter et à optimiser, la CMP de Didomi équipe déjà plus de 160 000 sites internet. Vous voulez vous aussi bénéficier d’une solution à la fois conforme et performante ? Bonne nouvelle, le processus de mise en œuvre est très simple. Suivez ce guide, et inspirez-vous de nos best practices !  

 

Sommaire : 

 

 


 

Retrouvez le replay du webinar organisé par E-Commerce Nation avec Didomi, où Damien Martin (Alliance & Partnership Manager) et Constantin Laurent (E-Commerce Project Manager chez Agence DnD) vous expliquent comment intégrer et optimiser une CMP : 

 

 

Rappel sur les dernières recommandations de la CNIL

 

En octobre 2020, la CNIL a donné ses dernières recommandations aux propriétaires de sites internet afin qu’ils puissent se mettre en conformité au RGPD. La CNIL leur a donné jusqu’au 31 mars 2021 pour agir. 

 

Pour une liste exhaustive des recommandations de la CNIL, consultez notre article de blog sur ce sujet ici

 

Cependant, selon nous, les changements principaux sont les suivants : 

 

  • Du scroll et de la poursuite de navigation qui ne pourront plus être considérés comme des modes de consentement valables, puisqu’il faut une action positive de la part de l’utilisateur ;

  • La présence obligatoire d’une symétrie entre le bouton "Accepter" et le bouton "Refuser" (ou des mécanismes équivalents) dès le premier niveau du parcours-utilisateur ;

  • La durée de validité du consentement au dépôt des cookies et des traceurs qui passe à 6 mois au lieu de 13 ; il s’agit toutefois plus d’une recommandation que d’une obligation. 

 

Découvrir Didomi pour la Conformité

 

Blog-image-580x300px (1)-png

 

4 étapes pour intégrer la CMP de Didomi sur votre site

 

Un grand nombre de sites internet ont d’ores et déjà fait le choix d’implémenter la CMP de Didomi. Si les fonctionnalités et le support proposés justifient en grande partie ce choix, il est aussi lié à sa simplicité d’installation.

 

Découvrir la CMP

 

Voici les 4 étapes à suivre pour bénéficier de notre CMP :   

 

Etape 1 : Intégrer un script 

 

La première chose à faire est d’intégrer un Javascript entre les balises head de votre site internet. Bien sûr, vous aurez une petite configuration à réaliser, mais elle se fait directement sur la plateforme Didomi. 

 

Etape 2 : Réaliser le scan de son site

 

La deuxième étape est peut-être la plus importante : il s’agit de réaliser un scan de votre site internet depuis la plateforme Didomi. Vous aurez alors accès à un Compliance Report, faisant apparaître votre pourcentage de conformité par rapport aux recommandations de la CNIL.

 

En un coup d'œil vous pouvez ainsi vérifier si vous êtes en conformité. Vous avez également accès aux best practices (choix des couleurs, gestion des cookies...) à suivre pour booster votre score et une visibilité sur les objectifs à améliorer.

 

En outre, une liste des acteurs qui génèrent des cookies sur votre site vous est fournie.

 

Etape 3 : Configurer la plateforme Didomi

 

Une fois que tout est paramétré sur votre site, il faut configurer la plateforme Didomi et intégrer tous les acteurs qui ont été identifiés dans le scan.

 

Vous pourrez ainsi définir quels acteurs peuvent collecter des données sur votre site et pour quel usage (cookie de performance, de mesure ou de publicité par exemple). 

 

Un seul clic suffit à intégrer le scan réalisé en étape 2 dans cette configuration.  

 

Etape 4 : Permettre à l’utilisateur de modifier son consentement 

 

Il ne vous reste plus qu’à ajouter un lien de gestion du consentement sur votre site. En effet, vous devez permettre à vos utilisateurs de modifier leur consentement si besoin après la première utilisation. Ils pourront ainsi gérer leurs cookies et retrouver facilement l’ensemble des choix qu’ils avaient fait. 

 

Comment optimiser une CMP : nos conseils et best practices 

 

L'installation d'une CMP n'est pas seulement une question de conformité, c'est aussi une question de performance. C'est pourquoi, chez Didomi, nous consacrons également du temps à vous aider à optimiser votre CMP. 

 

Découvrir Didomi pour le marketing

 

L'optimisation est tout aussi important pour offrir une meilleure expérience utilisateur et obtenir un taux de consentement plus élevé

 

Pour cela, vous pouvez agir sur plusieurs axes différents à savoir : 

 

  1. Améliorer la clarté de votre bannière de consentement ;

  2. Personnaliser l’expérience utilisateur ;

  3. Scanner régulièrement votre site. 

 

Augmenter la clarté de votre bannière de consentement 

 

On l’a vu, la CMP de Didomi est facile à implémenter et à configurer. Mais vous ne devez pas en rester là : vous devez aller plus loin dans la personnalisation.

 

Observez votre bannière de cookies et mettez-vous à la place de vos utilisateurs. Est-elle suffisamment claire et transparente ?

 

 

L'avis de consentement de Decathlon est un excellent exemple car, en plus des cookies cités, on retrouve une description ainsi que la liste des partenaires de la marque.

 

On comprend ainsi quels cookies sont déposés, pourquoi ils le sont et vers qui ils sont renvoyés. Le mode de gestion des cookies de la marque est très clair. 

 

Prenez le temps d’expliquer pourquoi certains cookies (les first party) sont requis et précisez l’importance qu’ils ont pour le bon fonctionnement de votre site internet. Ici, Decathlon évoque un cookie requis et laisse le champ libre à ses utilisateurs pour les autres traceurs.  

 

Personnaliser l’expérience utilisateur

 

N'oubliez pas que la CMP est la porte principale de votre site web, la première interaction, donc faites-la bien !

 

C’est elle qui constitue votre première relation avec vos visiteurs. et, en  ajoutant votre branding, vous personnalisez et améliorez l'expérience utilisateur. 

 

 

Chez Didomi, nous avons choisi de jouer sur les couleurs, sur le contenu et sur l’intégration d’un logo animé pour personnaliser au mieux notre pop-in de consentement. 

 

Taux de consentement : Faire x 4 en 1 mois ?

Avec la mise en place de notre bannière de cookies, notre taux de consentement a quadruplé en moins d'un mois. Pour en savoir plus, consultez notre article à ce sujet ici. 

 

De même, grâce à la solution que vous propose Didomi, vous pouvez effectuer des AB tests facilement sur le design et le format de votre bannière, pour vérifier que vos choix sont les bons.

 

A titre d’exemple, le format utilisé pour votre bannière de consentement peut avoir un impact sur la perception de votre marque et sur le pourcentage de consentement recueillis. 

 

Une étude que nous avons menée sur des sites e-commerce qui fonctionnent sur Magento 2 nous a notamment appris que la bannière basse était de loin la plus utilisée (72,3%), devant la pop-in centrale (17%), la bannière haute (6,4%) et la pop-in latérale (4,3%).

 

Dans d’autres secteurs la répartition n’est pas la même. C’est plutôt la pop-in qui prédomine dans le secteur des médias par exemple. D’où l’importance de réaliser des tests. 

 

La personnalisation peut également se faire au niveau des boutons. Les résultats de notre étude nous ont montré que s’il faut 1 clic pour accepter les cookies, il en faut encore 3,2 pour les refuser.

 

De même, seuls 10,3% des sites interrogés ont un bouton “Refuser” quand 76,9% ont un bouton “Accepter”. Une juste dualité est pourtant essentielle et facile à mettre en place. 

 

Voici quelques exemples sur lesquels s’appuyer : 

 

 

Ici les deux boutons sont de couleur différente. Cette option est tolérée tant que l’utilisateur comprend qu’il a le choix. 

 

 

Ici les deux boutons sont de la même couleur, c’est encore mieux ! 

 

 

Ce site est plus précis sur la gestion des cookies : il offre davantage de clarté à ses utilisateurs.  

 

 

L’exemple de Décathlon est parfaitement représentatif de la clarté vers laquelle il faut tendre. On retrouve ici 3 boutons : un “accepter et fermer”, un “continuer sans accepter” et un “en savoir plus”. Ce dernier bouton sert à informer l’utilisateur sur les finalités des cookies et sur l’identité des acteurs qui les utilisent. 

 

Il ne faut pas avoir peur de cette dualité des boutons qui est recommandée par la CNIL. Prenez plutôt le parti d’en jouer et de proposer une bannière design, avec un texte qui décrit la mise en conformité de manière ludique. C’est d’ailleurs le choix qu’ont fait des acteurs comme Backmarket :

 

 

Ou Waze :

 

 

Ajouter un peu de gaieté sur un sujet aussi complexe ne peut qu’amener une expérience favorable à vos utilisateurs et les inciter à vous donner leur consentement.

 

Vous voulez voir d'autres exemples ? Consultez notre article sur 15

exemples de personnalisation de bannières de cookies par des marques

 

Scanner régulièrement votre site

 

Un site internet vit et évolue. C’est également le cas de la législation. Le scan proposé par Didomi est un outil tout trouvé pour vous assurer que votre score de mise en conformité est optimal. Servez-vous du scan lors des évolutions de votre site internet pour vérifier que vous êtes toujours en conformité.  

 

La gestion des données personnelles est un environnement très technique délimité par un champ juridique conséquent. Didomi vous propose une solution performante qui vous permet à la fois d’être conforme aux recommandations de la CNIL, d’améliorer l’expérience de l’utilisateur et d’augmenter le taux de consentement. Contactez nos équipes pour obtenir une démo. 

 

Organiser une démo

 

À quoi ressemble une bonne gestion du consentement et des préférences dans le e-commerce ? Découvrez comment satisfaire vos clients et augmenter vos ventes tout en respectant la réglementation avec ce livre blanc

 

E-commerce Whitepaper_Socials_VF (FR)