Google met à jour ses services pour tenir compte des exigences de réglementations sur la protection des données telles que le RGPD et la directive ePrivacy, à commencer par Consent Mode (en français, "mode de consentement"), son mécanisme aidant les organisations à collecter les données des utilisateurs tout en respectant leurs choix et en restant en conformité.

 

Google commencera à appliquer sa politique de consentement utilisateur de l'UE (UCP) pour les solutions d'audience et de mesure en mars 2024. Pour s'assurer de conserver leurs performances, les annonceurs doivent passer à Google Consent Mode v2 avant le mois de mars.

 

Dans cet article, nous passons en revue le Consent Mode de Google, son fonctionnement, les dernières mises à jour de sa V2, et comment procéder à son implémentation.

 

Sommaire

 

 


 

Qu'est ce que le Consent Mode de Google, et comment ça marche ?

 

Le Consent Mode est un outil qui permet aux organisations de détecter les signaux de consentement des utilisateurs et d'ajuster les balises Google en conséquence.

 

Concrètement, cela permet aux produits Google de respecter le consentement des utilisateurs (comme l'exigent les règlementations) et à Google de compenser les données perdues en comblant les lacunes à l'aide de la modélisation. Un scénario Consent Mode typique ressemble à cela :

 

Un diagramme montrant comment le mode de consentement de Google fonctionne, en commençant par un utilisateur visitant un site web ou une application, interagissant avec une bannière de consentement, et la chaîne d'événements selon qu'ils consentent ou non. S'il donne son accord, les balises Google se chargent et si l'utilisateur effectue une conversion, celle-ci est signalée. S'il ne donne pas son consentement, les balises ne sont pas chargées et si l'utilisateur converse sur le site, Google utilise la modélisation de la conversion pour signaler la conversion sur la base d'un algorithme. Au bas du diagramme, la formule "conversions totales = conversions modélisées + conversions observées" apparaît dans un bouton bleu et constitue la conclusion de l'explication.

 

Chez Didomi, nous collaborons depuis longtemps avec Google et avons intégré le Consent Mode dans nos solutions depuis plusieurs années

 

Grâce à notre intégration native, nos clients sont assurés que les données collectées à l'aide de notre Consent Management Platform (CMP) sont transmises en toute sécurité à Google, que les choix de leurs utilisateurs sont respectés et qu'ils peuvent tirer parti des capacités de modélisation de Google pour surmonter la perte de données due aux refus de consentement.

Cette tendance se reflète dans l'ensemble de notre secteur, puisque le pourcentage de bannières utilisant le Consent Mode de Google n'a cessé d'augmenter au cours des dernières années. Pour accéder à ces données et à d'autres, consultez notre analyse comparative du taux de consentement l'an dernier :

 

Didomi - Benchmark consent 2023 FR

 

Présentation des dernières mises à jour du Google Consent Mode V2

 

Pour s'adapter à l'évolution du paysage réglementaire, Google a annoncé des mises à jour du consent mode pour Google Ads, Google Marketing Platform et Google Analytics, nécessitant une action immédiate des entreprises pour préserver les fonctions de personnalisation avant mars 2024. 

L'entreprise a présenté deux paramètres supplémentaires dans l'API du consent mode qui peuvent être attribués à la collecte du consentement :

 

Un tableau intitulé "Consent mode V2 tags" avec, en haut, deux tags nommés "Analytics Storage" et "Ad storage" et, en bas, deux tags marqués comme "Nouveauté V2" : "Ad personlization" et "ad user data".

 

Ces nouvelles balises seront déclenchées lorsque les utilisateurs feront leur choix sur votre bannière de consentement, ce qui permettra à Google de mieux contrôler l'utilisation des données et de s'assurer que le consentement est recueilli avant le traitement des données.

 

Google Consent Mode V2 propose également deux modes d'implémentation :

 

  • Consent Mode basique : les balises Google sont bloquées jusqu'à ce que les utilisateurs donnent leur accord.

  • Consent Mode avancé : Les balises Google sont chargées avant l'affichage de la bannière de consentement, et les balises envoient des pings "cookieless" lorsque l'utilisateur refuse de donner son consentement.

 

L'implémentation de Consent Mode sur votre site/application déterminera si vous utilisez le mode basique ou le mode avancé. Notre intégration prend en charge les deux. 

 

Pour Google et les utilisateurs des produits Google, le Consent Mode v2 est plus qu'une simple fonctionnalité. Il s'agit d'une exigence et d'un changement de paradigme dans la gestion du consentement. Chez Didomi, nous croyons depuis longtemps au pouvoir du consentement pour construire des expériences basées sur la confiance, et cette évolution est alignée avec nos principes :

 

"Nous sommes de fervents défenseurs des expériences Privacy-first qui favorisent le choix des utilisateurs et la transparence. Les nouvelles exigences du Consent Mode de Google donnent plus de contrôle à l'utilisateur final, ce qui correspond tout à fait à notre mission.

Didomi a été activement impliqué dans le CMP Partner Program, et nous travaillons avec Google pour assurer une intégration transparente de ces mises à jour."


- Romain Gauthier, co-fondateur et CEO de Didomi

 

 

Comment démarrer avec le Google Consent Mode V2 et Didomi

 

Les organisations qui souhaitent mettre en place le Consent Mode de Google peuvent commencer facilement par se servir d'une Consent Management Platform (CMP) certifiée par Google, comme Didomi.


Le chargement de notre SDK ne prend que quelques secondes. Les bannières de consentement peuvent alors être configurées dans la console Didomi en quelques clics, en particulier pour les cadres standards comme le TCF de l'IAB. Au cours de ce processus, le Consent Mode est activé par défaut, ce qui facilite la configuration. Pour rentrer en détails sur l'implémentation, consultez notre documentation.

 

Une fois l'intégration réalisée, la procédure peut être résumée en trois étapes simples :

 

  1. Les utilisateurs font leur choix sur votre bannière Didomi

  2. Didomi communique ces choix à Google via le Consent Mode

  3. En fonction des choix (consentement fourni ou non), les balises Google s'adaptent dynamiquement

 

Notre équipe propose un programme d'onboarding complet adapté à tous les niveaux d'expertise, une assistance complète et une documentation pour les développeurs. Nous intégrons des normes telles que le Transparency and Consent Framework (TCF) v2.2 de l'IAB, et sommes là pour vous aider à vous conformer à toutes les exigences de Google avant mars 2024.

 

Pour en savoir plus sur le Google Consent Mode v2 et par où commencer avec Didomi, consultez notre documentation ou réservez simplement un appel avec l'un de nos experts :

 

Parlez à un expert

 

Foire à Questions (FAQ)

 

Qu'est-ce que le mode de consentement ou "Consent Mode" de Google ?

Le Consent Mode de Google est un outil qui permet aux organisations d'adapter leur utilisation des balises Google en fonction du consentement des utilisateurs.

 

Il permet de respecter les choix des utilisateurs et de se conformer aux lois comme le RGPD ou la directive ePrivacy.

 

Quelles sont les principales mises à jour du Google Consent Mode V2 ?

Le Consent Mode V2 introduit des paramètres supplémentaires qui permettent un meilleur contrôle de l'utilisation des données et garantissent que le consentement est recueilli avant le traitement des données.

 

Pourquoi le Google Consent Mode V2 est-il important pour les entreprises ?

Il est essentiel que les entreprises dont les utilisateurs se trouvent dans l'Espace économique européen et qui utilisent les produits de publicité et de mesure de Google activent ou mettent à jour le Consent Mode V2 d'ici à mars 2024, afin de conserver leur accès aux fonctions de mesure et de personnalisation de ces outils.

 

Comment fonctionne le Consent Mode de Google ?

Le Consent Mode détecte les signaux de consentement de l'utilisateur et adapte les balises Google en conséquence. Il permet aux produits Google de respecter le consentement des utilisateurs pour la collecte de leurs données, et utilise des techniques de modélisation pour compenser la perte de données due à l'opt-out.

 

Comment les entreprises peuvent-elles implémenter Google Consent Mode V2 ?

Les organisations peuvent commencer par travailler avec une Consent Management Platform (CMP) certifiée par Google, comme Didomi. Visitez notre page pour savoir plus.

 

Comment activer le Consent Mode de Google avec Didomi ?

Consultez notre article de support dédié à ce sujet.