Depuis le 31 mars 2021, toutes les entreprises doivent collecter le consentement de leurs utilisateurs lorsqu’ils utilisent des traceurs digitaux (cookies, pixels, etc.) sur leurs sites internets ou applications. La CNIL fait partie des autorités de protection de données nationales les plus sévères, et le secteur financier - qui a l’habitude de se mettre en conformité - l’a rapidement fait. Dans ce billet, Didomi vous présente 10 exemples d'avis de consentement dans le secteur financier.  

 

Sommaire : 

 

 


 

Le consentement est un facteur clé dans la banque 

 

Dans le respect de la réglementation européenne (RGPD), de l'intimité de vos clients et surtout du maintien d'une relation de confiance avec eux, il est important d’aborder tous les aspects de la relation-client sous l’angle du consentement explicite. 

 

Sans consentement à l’utilisation de cookies, par exemple, il n’y a pas d’accès aux données de navigation, pas de personnalisation du parcours-client ni d’offres personnalisées. Pourquoi ? Car les clients ont le droit de refuser ce type de méthodes, et la CNIL exige à ce que l’absence de consentement équivaille à un refus. 

 

Et cela dépasse la simple utilisation de cookies. Le cabinet Gartner affirme au sujet de l’open banking, à savoir la fourniture de services supplémentaires sur la base des données bancaires des clients : “Une approche fondée sur le consentement est généralement préférée [qui] exige que la banque fournisse une interface de gestion du consentement à ses clients.” 

 

Pour plus d'informations sur l'importance de la conformité et du consentement dans le secteur bancaire, téléchargez ici le rapport Gartner, "Beyond Compliance : Using Banking API Standards for Competitive Advantage" (en anglais). 

 

Accéder au rapport (en anglais)

 

GARTNER - Banking - Socials Option1 (Rectangle) (FR)

 

Tout commence par une notice de consentement conforme aux recommandations CNIL

 

Ce consentement commence dès la première visite de l'utilisateur sur le site web d’une banque. Les notices de consentement sont la première chose qu'ils verront, et il est donc fondamental que les banques les utilisent bien pour faire preuve de transparence  dans leurs pratiques en matière de données et qu'elles accordent de l'importance à la vie privée. 

 

La bannière de cookies représente le premier pas vers une relation de confiance entre banque et client, et la confiance est essentielle pour tous les services financiers

 

Donc, que ce soit sous la forme d’une bannière, d’une pop-in ou d’une notification dans le coin de l’écran, il est essentiel de demander à vos utilisateurs leur consentement aux cookies, et ce de manière conforme aux recommandations de la CNIL. Ils pourront alors accepter, refuser ou paramétrer leurs préférences à tout moment.

 

Découvrir la CMP

 

CNIL COOKIE CHAMPION

Nous publions une fois par semaine des exemples de CMP créatives et user-freindly sur notre LinkedIn. Consultez la campagne ici : https://bit.ly/2Q9ngzD

 

1-Apr-08-2021-08-37-46-45-AM

 

10 exemples des notices de consentement cookies 

 

Après cette petite introduction sur l’importance du consentement dans le secteur financier,  plongeons-nous dans les exemples !

 

Hello Bank

 

 

Hello Bank! respecte votre vie privée”. C'est la première chose qu'un utilisateur voit en arrivant sur le site web de Hello Bank!, un premier message simple qui prouve que Hello Bank! est conscient de l'importance de la confiance et de la transparence. 

 

Un format pop-in qui rend impossible l'interaction avec le site web sans choisir auparavant de consentir ou non renforce l'importance du message. Une liste à puces rend l'information claire et plus facile à lire, et le lien "continuer sans accepter" assure la conformité CNIL, selon lesquelles différentes options sont possibles pour exprimer le refus dès le premier niveau de la notice de consentement. 

 

Clair et honnête, comme il se doit. 

 

Allianz

 

 

Allianz a également opté pour un format pop-in, ce qui rend à nouveau impossible toute interaction avec le site web avant de faire un choix. Le texte est court, privilégiant la concision, ce qui est plus facile à comprendre et à lire pour l'utilisateur. Dommage que le titre ne soit pas plus explicite qu’un simple “Utilisation des cookies” qui ne transmet aucun message particulier.

 

Là encore, le lien "Continuer sans accepter" assure la conformité à la CNIL. Dans les prochaines semaines, les utilisateurs s’habitueront à cette option de “Continuer sans accepter” et les taux de consentement devront logiquement baisser pour Allianz.

 

PSA Banque (alias Distingo)

 

 

Contrairement aux autres exemples de ce billet, PSA Banque a opté pour un format en bas de page pour sa notice de consentement. Vous pouvez voir le site web, mais vous ne pouvez pas interagir avec le site avant de faire un choix.

 

La bannière bouge lorsque l'utilisateur essaie de cliquer sur un autre bouton du site, ce qui attire l'attention et rappelle à l'utilisateur l'importance de la bannière de cookies. Un choix malin en termes d’expérience utilisateur. Selon nous, avec un design élégant et une fonctionnalité originale, c'est une excellente notice de consentement cookie. 

 

Caisse d’Epargne

 

 

Une bannière de cookie ne doit pas nécessairement être révolutionnaire pour être performante. La Caisse d’Epargne fait un choix très, très simple, qui ne présente pas d’originalité particulière et déçoit un peu avec un simple “Vos paramètres de cookies” et un texte en un seul bloc.

 

Le refus est possible grâce au "Continuer sans accepter”. Une occasion manquée de laisser une bonne impression dès la première visite du site internet de la banque.

 

Crédit Agricole

 

 

La banque affirme que “Le Crédit Agricole respecte votre vie privée” avec un design élégant, un format de bas de page et le lien "Continuer sans accepter" au premier niveau. Cette bannière de consentement cookies est conforme aux recommandations CNIL et optimisée pour encourager l’acceptation, sans être trompeur pour autant. 

 

Si vous cliquez sur "Personnaliser mes choix", le deuxième niveau de la bannière comporte un bouton "Refuser tout" et "Accepter tout", rappelant  à l'utilisateur qu'il a le contrôle total de son choix. 

 

LCL

 

 

Selon nous, la qualité de cette bannière réside dans sa simplicité. Un texte clair et court et trois boutons parfaitement symétriques rendent le choix clair et facile à comprendre. Ne sous-estimez jamais l'impact de l’UX sur les taux de consentement !

 

Si les gens comprennent leur choix, ils vont vous faire confiance et sont plus susceptibles de consentir. 

 

ING

 

 

Un format un peu différent pour cette bannière de cookies. Les avantages ? 3 boutons clairs et un design agréable. Les inconvénients ? Le fait que vous puissiez interagir avec le site sans faire de choix est ambigu - cela équivaut-il à un consentement ?

 

Selon les recommandations de la CNIL, le scrolling ou l'interaction avec le site ne constituent pas un consentement valable, mais cet avis n'est pas aussi clair que les autres à ce sujet. 

 

Bred

 

 

Cette bannière est élégante et efficace, avec un format pop-in et un appel à agir sous forme de titre “Paramétrer ses cookies”. De plus, au deuxième niveau, les choix de consentement sont séparés par catégorie.

 

Chaque catégorie est accompagnée d'une explication afin que l'utilisateur puisse savoir exactement ce à quoi il consent et personnaliser ses choix en conséquence.

 

Boursorama

 

 

La banque en ligne du groupe Société Générale, Boursorama Banque, a une notice de consentement cookies qui reprend en de nombreux points les codes de sa marque. Le format pop-in permet de forcer un choix avant l’accès au site - avec une préférence évidente pour le “Tout accepter” sans pour autant empêcher un refus clair grâce au "Continuer sans accepter”. 

 

Younited Credit

 

 

Nous avons gardé le meilleur pour la fin (et, quel hasard, il s’agit  aussi d’un client Didomi). En plus d'être une obligation réglementaire et d’une bonne pratique en termes d’expérience-utilisateurs, les bannières de cookies peuvent aussi être amusantes, comme le montre Younited Credit ici !

 

L'image du petit cookie ici prouve qu'un peu de fun peut faire une grande différence, car cette simple idée permet à la fintech de détonner dans notre liste d’exemples. 

 

Didomi : une solution à la fois conforme et innovante 

 

Didomi aide les entreprises du secteur financier à créer et à maintenir une architecture de consentement qui garantit la conformité et la performance tout au long du parcours utilisateur. 

 

De la première visite en ligne à la création d'un compte et les conseils financiers complexes, Didomi est là pour faire en sorte que les banques offrent l'expérience utilisateur souhaitée par leurs clients, sans compromettre la confidentialité de leurs données.  

 

Vous vous sentez inspiré ? Pourquoi ne pas commencer par une bannière de cookies sur mesure, comme les exemples que nous venons de vous montrer ? 

 

Notre Consent Management Platform (CMP) est la meilleure solution pour collecter, stocker et restituer le consentement dans tous les pays et sur toutes les plateformes, conformément aux réglementations européennes comme le RGPD ou ePrivacy, et aux recommandations nationales comme celles de la CNIL.

 

Placez le consentement des clients au cœur de votre stratégie. Comprenez l'importance du consentement et devenez une banque innovante grâce à Didomi. 

 

Réservez une démo