Organiser une démo
Se connecter à la console
  • Bannière de cookies

  • Consentement

  • CMP

Comment les recommandations de la CNIL affectent-elles réellement le taux de consentement ?

juillet 6, 2021 by Chiara Saullo

La CNIL a publié, en octobre 2020, ses recommandations définitives concernant l’usage des cookies et des traceurs avec une date limite fixée à fin mars 2021. Beaucoup craignaient que cela pourrait faire chuter leur taux de consentement. En réalité, les données des clients de Didomi prouvent qu'il est possible d'être conforme à la CNIL tout en assurant des taux de consentement élevés. Poursuivez votre lecture pour découvrir comment.

 

Sommaire :

 

 


 

Les recommandations de la CNIL

 

La CNIL a adopté de nouvelles lignes directrices ainsi que des recommandations portant sur l’usage des cookies et autres traceurs. L’objectif est de favoriser la construction d’une relation de confiance entre les acteurs du digital et les internautes. 

 

Nous vous rappelons les principales recommandations de la CNIL sur le sujet :


  • Le refus des cookies/traçeurs doit être aussi simple que leur acceptation, une option “Refuser tout” doit exister sur le premier niveau de l’avis de consentement ;

  • Les visiteurs doivent clairement être informés des finalités des traceurs avant de consentir ainsi que de l’identité de tous les acteurs utilisant des traceurs soumis au consentement ;

  • La poursuite de la navigation sur un site ne peut plus être considérée comme une expression valide du consentement de l’internaute ;

  • Les utilisateurs devront être en mesure de retirer leur consentement, facilement, et à tout moment ;

  • L’éditeur du site doit être en mesure de fournir la preuve du consentement à tout moment.

 

Quel impact sur le taux de consentement ?

 

Comme nous l'avons vu, selon la CNIL, le bouton "Refuser tout" doit désormais apparaître au premier niveau de la bannière. Beaucoup craignaient que cela inciterait les utilisateurs à cliquer davantage sur le bouton "Refuser", ce qui provoquerait une chute du taux de consentement. 

 

Chez Didomi, nous avons réalisé une étude approfondie sur le taux de consentement de tous nos clients - avant et après la date limite de la CNIL. Cette étude montre que la différence est moindre que ce à quoi ils se seraient attendus. C’est la preuve que Didomi s'intéresse à la performance et non seulement à la conformité.

 

En février 2021, le taux de consentement global était de 94%. Suite aux recommandations de la CNIL, en avril 2021, le taux de consentement global est passé à 86%, soit une baisse de 8,5%. (Cette étude s’est faite sur un échantillon de 600/1000 millions de consentements d’utilisateurs basés en France).

 

Continuez à lire pour en savoir plus, ou consultez notre récent webinar sur le sujet organisé par l’équipe de Didomi avec Charlotte Perrin (Data Protection Officer & Lead Customer Success) et Lucille Dumas (Customer Success Manager). L’invité du jour est Romain Stievenard, Responsable de l’Innovation Digitale chez France Médias Monde :

 

 

Quel est le secret du succès des clients de Didomi ?

 

Plusieurs clients de Didomi qui ont réalisé des A/B tests ont constaté que le bouton "continuer sans accepter" avait un meilleur taux de consentement global (85%) que le bouton "refuser" au premier plan (70%). 


 

Nos clients ont également remarqué que le positionnement du lien "continuer sans accepter" est 6% plus performant si vous le placez en bas à gauche (88,5%) que si vous le placez en haut à droite (83,6 %).

 

 

Nous avons également constaté que, pour nos clients, le choix de couleurs différentes pour les boutons "accepter" et "refuser" améliore le taux de consentement de 3%, avec 76,6% si vous choisissez des couleurs différentes contre 73,7% si vous choisissez la même couleur.  

(Source : Web only data, format : bannières pop-in uniquement, volume minimum de consentement donné par domaine : 10K).



Enfin, nous avons remarqué que, chez un grand nombre de nos clients, le choix d'un cookie wall atteint des taux de consentement autour de plus de 85%. Cette implémentation n’a pas encore été validée par la CNIL donc, si vous souhaitez la mettre en place, il faut d’abord demander leur validation.


Copy of INFO  RECTANGLE - BLOG IMAGES - ASSETS  (1) (1)

Cookie walls, paywalls, publicité… Quel avenir pour la monétisation des médias ?

Vous voulez en savoir plus sur les cookies walls et ce que la CNIL dit à ce sujet ? 

 

Téléchargez notre livre blanc :


Télécharger notre livre blanc

 

Didomi x Poool Whitepaper _ Rectangle template _ VF (FR)

 

Comment optimiser votre taux de consentement 

 

À présent, vous avez une idée de ce que ce changement peut signifier pour votre entreprise. Voici quelques mesures que vous pouvez prendre pour optimiser votre taux de consentement :

 

Un titre explicatif 

Le titre explicatif, c’est-à-dire la phrase introduisant directement la bannière, doit être clair et rassurant car cela peut augmenter votre taux de consentement. 


privacy post

 

Le bon format d’intégration 

Les intégrations en format pop-in augmentent en moyenne de 15,23% votre taux de consentement en passant de 60-75% à 70-80%, par rapport aux intégrations en format en bas de page.

 

 

Catégories : regroupement de finalités 

Le regroupement de finalités en catégories facilite les choix granulaires et l’expérience utilisateur. Sur la Console Didomi vous pouvez créer vos propres finalités personnalisées (publicité personnalisée ou non personnalisée, publicité géolocalisée, personnalisation du contenu, etc.)


blog post 2

Les clients Didomi ont accès à une gamme de fonctionnalités premium sur-mesure pour améliorer davantage leur taux de consentement. Vous pouvez avoir accès aux mêmes fonctionnalités premium et optimiser votre taux de consentement :

 

  • Cookie wall 

Intégration Didomi X Poool. 

Cette fonctionnalité intègre une CMP et un wall qui vous permettent d'obtenir un échange de valeur pour donner accès au contenu. 

Le cookie wall offre à l'utilisateur la possibilité de consentir aux cookies et d'accepter une autre alternative (abonnement, création d'un compte, etc.).

 

  • Cross-device

Disponible pour les environnements connectés. 

Cette fonctionnalité premium sera bientôt disponible. Elle permet d’éviter de demander plusieurs fois à l’utilisateur son consentement lors de l’accès à un site web. Le consentement de l’utilisateur est partagé sur plusieurs sites et applications, que ce soit sur les mêmes ou sur plusieurs appareils. 

 

  • Batch export 

Cette fonctionnalité donne accès à tous les détails des choix de consentement de vos   utilisateurs en vous permettant de mieux comprendre ou même anticiper le comportement des utilisateurs et analyser leurs données.  

 

Vous vous sentez inspiré ? Planifiez une démo avec nous dès maintenant !


Organiser une démo

 

Exemple cas client: France Médias Monde 

 

Maintenant, vous savez comment optimiser les taux de consentement. Observons alors l’exemple d’un cas concret avec l’une des sociétés audiovisuelles française les plus connues, et notre client: France Médias Monde.


Comment ont-ils abordé les recommandations de la CNIL? Ils ont opté pour une approche de privacy by design.

 

 

Ils n'ont installé aucun bouton "continuer sans accepter" ni aucun cookie wall, mais ils ont trouvé une solution innovante et créative pour laisser le choix pour laisser le choix à leurs utilisateurs.

 

Découvrons alors les 3 conseils que nous pouvons tirer de cette expérience :

 

1. Les boutons sont bien différenciés entre eux


Le bouton "refuser" est de la même couleur que le bouton "accepter", tandis que le bouton "paramétrer" a été choisi dans une couleur différente. Les trois sont sur la même ligne et ont la même taille afin de ne pas influencer le choix de l'utilisateur. Ils ont également ajouté des flèches pour suggérer le "précédent" et le "suivant" à l'utilisateur, car il a souvent tendance à vouloir continuer sa navigation sur le site.

 

2. Le texte et la mise en page ont été organisés


France Médias Monde a beaucoup travaillé sur la mise en page. Le texte est présenté en bullet points, il est personnalisé pour le TCF et l'intérêt légitime a été désactivé, ce qui a permis de raccourcir un peu le texte et de l'alléger. 

 

3. La bannière donne envie de poursuivre la navigation


Un effet de transparence a été donné pour voir au-delà de la fenêtre et pour stimuler l'intérêt de l’utilisateur à poursuivre la navigation sur le site. Ils se sont engagés à placer leur logo sur tous les niveaux de la bannière et de rendre l'expérience utilisateur sur le web très agréable aussi sur le mobile.



La CMP de Didomi : une solution conforme et performante

 

Didomi s’engage à vous aider à optimiser vos taux de consentement. 

 

La conformité n'est pas seulement une obligation légale, c'est aussi l'occasion de montrer à vos clients que vous vous intéressez à leurs droits et à leur vie privée. Ne la voyez pas comme une contrainte, mais plutôt comme une opportunité commerciale.

 

Il conviendra également de déterminer de manière générale l'expérience client que vous souhaitez donner à vos utilisateurs (format pop-in, bannière en bas de page, etc.), le design et la taille des boutons, ainsi que le type de texte. 

 

La valeur ajoutée ? Grâce à la CMP de Didomi, vous pouvez personnaliser votre bannière et l’adapter à votre marque ! 

 

Nous sommes convaincus que la transparence d'une CMP démontre la fiabilité d'une entreprise. Plus votre CMP est claire, plus l'utilisateur sera satisfait de son expérience sur le site et, par conséquent, plus il sera heureux de donner son consentement et de vous accorder sa confiance. Et vos revenus? Ils augmenteront considérablement !

 

Didomi a aidé des clients tels que France Médias Monde à se conformer aux recommandations de la CNIL et à augmenter leurs taux de consentement. Vous voulez que votre entreprise soit la prochaine ?


N’hésitez pas à prendre contact avec nous si vous avez des questions ou si vous souhaitez optimiser votre taux de consentement.

 

Organiser une démo