Organiser une démo
Se connecter à la console
  • RGPD

  • CMP

  • Témoignages clients

Orange X Didomi : Comment Orange assure sa conformité cookies avec Didomi ?

mars 5, 2021 by Amy Arnell

En octobre dernier, la CNIL a émis des recommendations définitives sur le consentement des internautes aux cookies et autres traceurs numériques. En collaboration avec Didomi, Orange a œuvré depuis plusieurs années sur le sujet des cookies et traceurs ; une façon d’anticiper certains travaux nécessaires pour être prêt pour la date limite de mars 2021. Vous voulez que votre entreprise soit la prochaine ? Pourquoi ne pas commencer par découvrir comment Orange l'a fait ?

 

Sommaire : 

 

 


 

Les recommandations de la CNIL : les principaux axes à prendre en compte  

 

Les changements énoncés par la CNIL sont nombreux, mais trois d’entre eux ont principalement attiré notre attention. Il s’agit : 

 

  1. Du scroll et de la poursuite de navigation qui ne pourront plus être considérés comme des modes de consentement valables, puisqu’il faut une action positive de la part de l’utilisateur. 

  2. La présence obligatoire d’une symétrie entre le bouton "Accepter" et le bouton "Refuser" (ou des mécanismes équivalents) dès le premier niveau du parcours-utilisateur. 

  3. La durée de validité du consentement au dépôt des cookies et des traceurs qui passe à 6 mois au lieu de 13 ; il s’agit toutefois plus d’une recommandation que d’une obligation. 

 

Blog-image-580x300px (1)-png-2

 

Bon à savoir : Les recommandations émises par la CNIL concernent tous types d’entreprises, qu’elles soient petites ou grandes, et tous types de devices, qu’il s’agisse d'ordinateurs, de tablettes, de mobiles, de TV ou d'enceintes connectées... 

 

Vous souhaitez un rapport complet et exhaustif détaillant l'ensemble des recommandations de la CNIL ? Consultez notre page sur le sujet ici.  

 

Vous avez déjà lu notre page sur la CNIL ou vous sentez déjà incollable ? Testez vos connaissances des dernière recommandations CNIL, faites notre quiz en 2min ! 

 

Quiz Recommandations CNIL

 

La mise conformité devra être assurée au plus tard pour le 31 mars. Néanmoins de nombreuses entreprises ont déjà amorcé leur plan d’action pour assurer leur conformité aux recommandations de la CNIL. C’est exactement ce qu’a choisi de faire Orange, client de Didomi depuis des années, qui a abordé avec sérénité ce chantier important. 

 

Orange a d’ailleurs bien raison de s’y prendre tôt car la portée des recommandations de la CNIL est potentiellement très large. En effet, elles ne concernent pas seulement le(s) site(s) internet sur web & mobile et les cookies qui y sont déposés : elles prennent également en compte les applications mobiles et les traceurs utilisés sur d’autres dispositifs connectés. 

 

Vous n'avez pas encore commencé votre transition vers la conformité ? Découvrez comment la solution Didomi peut vous aider. 

 

Découvrir la CMP

 

Un cas concret : Orange 

 

Orange, l’un des principaux opérateurs de téléphonie français

 

Présent à l’international, Orange est le principal opérateur de téléphonie français. Leader de son marché dans la plupart des pays européens, l’entreprise emploie près de 150 000 personnes dans le monde. Orange offre de nombreux services à sa clientèle, à commencer par les services de communication résidentiels et mobiles à destination des particuliers et des professionnels, mais aussi d'une banque mobile, de sites d'information et d'une régie publicitaire. 

 

L'objectif de Didomi est de permettre aux entreprises comme Orange de placer le consentement au cœur de leurs opérations digitales, et c'est exactement ce que nous aidons Orange à faire depuis le début de notre collaboration.

 

Grâce à la CMP de Didomi, Orange pourra facilement se conformer aux recommendations de la CNIL, tout en veillant à maintenir des taux de consentement élevés, sans sacrifier l'expérience-client ni la transparence. 

 

Retrouvez ici le replay du webinar organisé par l'EBG avec Didomi, en novembre 2020, dans lequel Guillaume Moynot (Responsable Data Privacy) et Nicolas Watrigant (Responsable Data Innovation) ont expliqué la démarche de Orange :

 

 

Comme de nombreuses autres entreprises, Orange utilise des cookies et des traceurs pour mesurer et piloter son activité digitale, personnaliser l'expérience de ses utilisateurs et/ou afficher des publicités personnalisées.

 

En effet, la spécificité d’Orange est aussi d’être une régie publicitaire, qui vend de l’espace à des annonceurs qui souhaitent cibler des profils d’utilisateurs précis. Ces ciblages reposant en grande partie sur le dépôt de cookies, il devient d’autant plus important de privilégier le consentement.

 

La gestion du consentement avec Didomi


Dans un souci de transparence et de performance, Orange n'a pas perdu de temps pour créer un plan d'action pour la gestion des consentements. C’est tout naturellement que l’entreprise a choisi d'intégrer la CMP proposée par Didomi pour cela.

 

Découvrir la CMP


Premièrement, la solution Didomi a permis à Orange de recenser l’ensemble de ses solutions et de ses cookies. Cela se fait à l'aide de la technologie Didomi via notre Console, qui propose un Compliance Report dédié.


En parallèle, Orange a travaillé beaucoup avec ses équipes qui centralisent le déploiement des solutions qui sont en charge du TMS (Tag Management System) de façon à identifier les nouvelles solutions qui apparaissent et les soumettre dès le départ au consentement. 


Grâce à notre CMP, Orange dispose non-seulement d'un outil labellisé CNIL, mais elle peut également procéder à de nombreux A/B tests pour proposer des bannières de cookies répondant aux attentes de ses utilisateurs. Le but ? Conserver des taux de consentement élevés pour assurer une monétisation performante.  


Orange l’a d’ailleurs bien compris et a d’ores et déjà capitalisé sur cet axe en se penchant sur ses indicateurs principaux, à savoir le pourcentage de pages vues pour lesquelles le consentement a été validé, ou encore le taux de consentement par device.

 

Ainsi, Orange a mis en oeuvre un plan d’A/B Testing : 

 

  • Des A/B tests sur le format : La demande du consentement doit-elle prendre la forme d’un bandeau ? D’une pop-in ? Le bandeau doit-il apparaître sur toutes les pages ? 

  • Des A/B tests sur la structure du message et sur le wording : Quelle apparence doivent prendre les boutons ? Quel libellé faut-il utiliser pour intéresser l’utilisateur à sa collecte ? A titre d’exemple, Orange s’est rendu compte que plus il y avait de texte, plus l’utilisateur était inquiet et avait du mal à faire un choix. 

 

Bien entendu, la CMP Didomi intégrera également les nouvelles recommandations de la CNIL. 

 

Capture d’écran 2021-03-30 à 13-17-54-png

Comme le montre l'image ci-dessus, la notice de consentement d'Orange est conforme à la CNIL grâce à la solution Didomi. L'option "tout refuser" est clairement indiquée sur le premier niveau de la bannière. Le consentement par scroll ou par poursuite de la navigation n'est pas autorisé.  

 

Grâce à la Console Didomi, Orange a été en mesure d'intégrer rapidement et facilement ces recommandations dans sa bannière de cookies, avant fin mars. 

 

Découvrir la CMP

 

Vous voulez savoir comment les clients Didomi intègrent ces changements facilement dans la Console Didomi ? Consultez notre article sur le sujet ici. 

 

Solution :  

 

  • Recenser l’ensemble de ses solutions et des cookies déposés

  • Centraliser le déploiement des solutions qui sont en charge du TMS (Tag Management System)

  • A/B testing pour garantir un taux de consentement élevé 

  • Mise en œuvre d'une CMP Didomi à la fois conforme et performante 

  • Intégration des recommandations de la CNIL dans le paramétrage de la CMP.

 

Le résultat de notre collaboration 

 

Grâce à la CMP de Didomi, Orange dispose d’un outil de gestion du consentement capable de recenser l’ensemble des traceurs utilisés, et d’identifier les éventuelles failles dans sa politique de consentement pour itérer de manière continue. 

 

Découvrir Didomi pour la Conformité

 

Les recommandations émises par la CNIL risquent d'avoir un impact (négatif) sur le taux de consentement, puisque le refus sera plus simple. Cependant, les clients apprécient les marques qui respectent leur droit à la vie privée : ils sont plus susceptibles de leur faire confiance et de donner leur consentement. Pour ce faire, l’UX est d’une importance capitale

 

Découvrir Didomi pour le marketing

 

Orange intègre la solution Didomi à ses outils au quotidien pour s’assurer la conformité au RGPD et à la CNIL sans que ses performances soient impactées. 

 

Vous cherchez une solution pour vous mettre en conformité RGPD ? Contactez nos équipes pour en savoir plus sur notre CMP. 

 

Découvrir la CMP

 

Vous l’avez compris, l’UX et l’UI sont très importants si vous voulez continuer à optimiser les taux de consentement tout en restant conforme à la CNIL et au RGPD.

 

Une CMP offre l’avantage d'être constamment à jour d’un point de vue réglementaire, de donner accès à un service de support de qualité, d’offrir des fonctionnalités utiles telles que l’A/B test qui permet d’améliorer vos taux de consentement ou encore de personnaliser l’interface utilisateur pour l’adapter à votre marque.   

 

Résultat :


  • Taux de consentement élevé, grâce à la CMP Didomi sur mesure 

  • Une plus grande confiance des utilisateurs, car Orange démontre l'importance qu'elle accorde à la vie privée

  • Conformité avec la CNIL et le RGPD, en évitant les amendes et en respectant la vie privée.

 

Vous mettre en conformité dès maintenant avec Didomi

 

Votre site internet n'est-il pas conforme aux dernières recommandations de la CNIL ? Pas d'inquiétude, vous avez jusqu’au 31 mars pour vous mettre en règle. Toutefois, nous vous recommandons d’agir dès maintenant. Découvrez pourquoi ici. 

 

Vous souhaitez mettre en place un plan d’action pour assurer votre conformité au RGPD et aux dernières recommandations de la CNIL dès aujourd’hui ? Contactez-nous.  

 

Organiser une démo